Le port du casque à vélo est-il vraiment efficace ?

Le port du casque à vélo reste encore aujourd’hui un grand débat sur son obligation ou non.

Mais, le port du casque vélo est-il vraiment efficace en cas d’accident ? OUI !

C’est la réponse qu’apporte une grande étude de la KTH Royal Institute Technology de Suède. L’Institut royal de technologie est à ce jour la plus grande université d’ingénieurs de Stockholm.

La conclusion de l’étude est simple : le port du casque à vélo peut réduire le risque de commotions cérébrales de 54% et réduit considérablement le risque de fractures du crâne.

Je vous passe les détailles les plus scientifiques sur l’étude, mais voici une image qui est assez parlante.

 

Représentation des lésions cérébrales lors d'un accident de vélo

Le schéma indique le niveau de pression exercé sur le tissu cérébral après un accident de vélo en condition réelle. L’image de gauche représente un individu ayant un casque alors que l’image de droite représente un individu ne portait pas de casque dans les mêmes conditions d’accidents.

L’étude démontre bel et bien que non seulement les casques réduisent le stress sur les tissus du cerveau mais ils réduisent aussi le risque de fractures du crâne.

Vous allez me dire « on le sait bien que le casque sert à ça ». Je suis 100% d’accord mais jusqu’à aujourd’hui peu d’études ont été au-delà des enquêtes épidémiologiques pour cartographier avec précision la relation et de cause à effet entre les casques et l’effet protecteur de ces derniers.

Pour ma part je pratique à 80% le vélotaf dans une grande métropole. Ayant déjà subit un accident de vélo face à un 4 roue  étant plus jeune et bien entendu sans porter de casque, je peux vous garantir qu’aujourd’hui je ne sors pas sans et je vous recommande de faire de même quand vous êtes en ville.

Alors n’oubliez pas, le port du casque peut vous éviter bien des ennuis.

 

Source : Site Internet de la KTH Royal Institute Technology de Suède 

Crédit photo : © Suvajit

 

Laisser un commentaire